Publié le : 23 janvier 20247 mins de lecture

Chaque mois, vous faites l’inventaire des remboursements en cours de vos dettes. Prêt consommation pour un achat d’électroménager, crédit de la voiture, prêt pour subventionner des frais de scolarité ou payer des factures : les échéances s’additionnent, vous donnant l’impression qu’elles plombent tout votre budget. Mais il existe des solutions pour garder la tête hors de l’eau, et même retrouver l’équilibre financier. Si vous n’avez jamais demandé « faites-vous des rachats de crédit ? » à votre banque, il est temps de vous intéresser à cette option. Vous découvrirez qu’elle regorge d’avantages pour votre santé économique.

Les détails du rachat de crédit et ses variations

En quoi consiste un rachat de crédit ? Il s’agit d’une offre proposée par un organisme tel qu’une banque, qui rassemble l’ensemble de vos prêts dans un même contrat. À l’issue de ce regroupement, vous ne payez plus qu’une seule échéance mensuelle. Ce produit bancaire est mis en avant pour son intérêt dans la gestion de budget. En limitant le nombre de dettes différentes, il facilite la création et le suivi d’un budget équilibré, mois après mois. Il permet aussi, dans certaines circonstances, de réaliser des économies grâce à un taux d’intérêt plus favorable que ceux, séparés, de tous vos prêts. Les rachats de crédit ne prennent pas systématiquement en charge les prêts immobiliers : c’est un point à vérifier avec le conseiller lors de l’établissement du devis. Le regroupement de dettes concerne plutôt des prêts à la consommation, mais cela dépend des offres.

Le rachat de crédit conso rassemble des dettes d’ampleur assez faible, par exemple des découverts bancaires, des prêts contractés pour des achats de mobilier ou des crédits consacrés aux transports. Le rachat de crédit immobilier vise davantage à réduire le taux d’intérêt d’un prêt de longue durée qu’à rassembler des dettes différentes. Enfin, le rachat de crédit mixte offre l’opportunité de cumuler des prêts d’origine très variée, qu’ils soient de nature immobilière ou dédiés à la consommation.

Vous avez du mal à gérer votre budget en raison de multiples échéances de remboursement ? Vous avez besoin d’abaisser vos charges mensuelles à cause d’une difficulté financière temporaire ? Vous souhaitez limiter le coût global de vos prêts pour épargner davantage ? Rassemblez vos justificatifs et cliquez ici afin de découvrir si vous avez le droit au rachat de crédit.

Réduire vos mensualités, c’est possible avec le rachat de crédit

Pour comprendre comment le rachat de crédit peut faire baisser vos mensualités de remboursement, il faut s’intéresser à deux mécanismes utilisés par les banques à cet effet. Le premier consiste à allonger la durée de remboursement. Lorsque vous questionnez votre conseiller et lui demandez « faites-vous des rachats de crédit ? », vous ne vous attendez peut-être pas à ce que l’offre présentée vous engage sur le plus long terme que vos dettes actuelles. Mais en fait, en portant la durée du rachat de crédit plus loin, votre interlocuteur peut vous présenter un étalement des mensualités plus intéressant si vous peinez à rembourser vos dettes actuelles. Admettons que vous disposiez de trois prêts à la consommation à rembourser sur 3, 5 et 6 ans, avec un total de remboursement mensuel de 500 euros. Le regroupement de dettes pourrait vous permettre de ne payer que 400 euros par mois, en échelonnant le capital dû sur une période beaucoup plus longue, de 8 ou 10 ans.

L’autre mécanisme permettant de limiter le montant des remboursements réside dans la négociation d’un taux d’intérêt inférieur à ceux de vos prêts. Cette option est surtout envisageable si vous avez contracté des dettes à une période où les taux étaient élevés. Dans ce cas, votre conseiller pourra vous proposer un taux plus avantageux, d’autant plus intéressant que l’allongement de la durée de remboursement augmente le nombre de mois à payer des intérêts. Finalement, vous aurez compris que, pour faire des économies, vous devez prendre en compte de multiples variables et procéder à des calculs précis afin de négocier des conditions qui vous avantagent sur le court et le long terme.

Une meilleure gestion financière implique souvent des économies

Le choix de demander « faites-vous des rachats de crédit ? » à une banque devrait prendre en compte l’urgence de la situation financière, mais aussi les effets des dettes sur le long terme. Un regroupement de dettes, en occasionnant une durée de remboursement plus longue, peut sembler contre-productive pour l’équilibre financier. Mais en fait, la baisse des mensualités globale et l’amélioration de la gestion du budget à travers des échéances moins nombreuses va tout en faveur d’une bonne santé économique. Ce point dépend bien sûr des mesures mises en place par l’emprunteur. Par exemple, si la diminution des mensualités lui permet d’obtenir un excédent financier de 100 euros par mois, il est plus judicieux de placer cet argent afin de constituer un fonds d’urgence plutôt que de le dépenser immédiatement.

Regrouper des crédits peut aussi aider à limiter les frais d’administration des prêts. Ces derniers sont parfois appliqués lors de la mise en place d’une option ou de la réévaluation des échéances. Avec un seul crédit rassemblant les différentes dettes, les frais ne sont prélevés qu’une seule fois. De même, l’assurance relative à l’emprunt est unique, contrairement au cas où l’emprunteur dispose de plusieurs crédits, chacun avec sa propre assurance à régler.

Si vous avez recours au rachat de crédit, c’est probablement parce que vous vous êtes retrouvé dans une situation financière périlleuse. Pour éviter que cela se reproduise, prenez des résolutions strictes, notamment en matière de tenue de budget. Résistez à l’envie de souscrire de nouveaux prêts, et préférez aligner vos dépenses sur vos revenus, tout en conservant une marge d’épargne mensuelle. En cas de difficultés, mieux vaut agir rapidement et contacter un spécialiste des finances pour éviter le surendettement.