Défiscaliser dans l’immobilier

Malgré une imposition toujours plus présente, les contribuables disposent cette année de dispositifs pour payer moins d’impôtsDéfiscaliser dans la pierre vous donne la possibilité de réduire une bonne partie de vos impôts sur les revenus. Acheter du neuf en loi Duflot, opter pour une résidence de tourisme grâce à Censi Bouvard, acheter de la vieille pierre en loi Malraux, ces 3 défiscalisations vous livrent des remises fiscales sans efforts.

Défiscaliser dans l’habitation neuve via la loi Duflot

Ce dispositif de défiscalisation a été mis en place afin de faciliter l’accès aux logements neufs, pour les familles aux ressources moyennes. Les biens immobiliers acquis doivent être loués à des personnes dont les revenus de référence ne dépassent pas un certain plafond. Les loyers sont également plafonnés en fonction de la zone géographique. Que l’on se rassure, le rendement d’un investissement locatif en loi Duflot reste intéressant.

Vous pouvez défiscaliser 18 % du prix d’achat d’un logement via la loi Duflot, pour un plafond d’achat de 300 000 € par foyer fiscal et par an. La loi prévoit un maximum de deux achats immobiliers par an et par foyer. La remise d’impôt s’applique équitablement sur neuf ans, le point de départ étant la première année de mise en location. La loi Duflot vous permettra de défiscaliser un maximum de 6000 € par an, pendant neuf ans.

Défiscaliser dans l’ancien de valeur grâce a la loi Malraux

Cet investissement sous-entend d’effectuer des travaux de rénovation sous la direction d’un architecte des bâtiments de France. Le chantier doit permettre de rendre le logement habitable, afin qu’il soit mis en location pendant neuf ans. Aucun plafond de loyer, aucun plafond de ressources des occupants, et la possibilité de récupérer les lieux pour son propre usage à la fin du dispositif.

La loi Malraux concerne la rénovation d’immeubles de caractère, implantés dans des zones protégées ou des zones de mise en valeur du patrimoine. La remise d’impôt correspond à 30 % ou 22 % du prix des travaux, selon l’emplacement du logement convoité. La défiscalisation s’applique sur un maximum de 100 000 €, et est limitée aux trois années suivant l’obtention du permis de construire. Le dispositif Malraux vous permettra de défiscaliser un maximum de 30 000 € par an pendant trois ans.

Défiscaliser dans une résidence de services meublée en profitant de la loi Censi Bouvard

Ce dispositif de défiscalisation est valable pour les résidences de service meublées (tourisme, logement étudiant, maison de retraite…). Pour bénéficier de la loi Censi Bouvard, vous devez confier l’exploitation de votre investissement à une société professionnelle. L’avantage est que l’exploitant vous verse un loyer mensuel, sans aucune gestion de votre part. Un des points intéressants de cette stratégie de défiscalisation, est la possibilité de vous faire rembourser la TVA par le Trésor Public. Cette faculté couramment appliquée avec ce dispositif, débouche sur une remise de l’ordre de 16 % sur le prix de la résidence.

La loi Censi Bouvard concerne l’achat de résidences de services neuves. La remise d’impôt se monte à 11 % du coût du projet, ce qui comprend le prix de la résidence et des frais de notaire. L’investisseur répartit cette réduction sur neuf ans, à partir de l’année de mise en location. En tenant compte d’une limite d’investissement de 300 000 €, vous allez défiscaliser jusqu’à 3666 € par an, pour les neuf prochaines années.

Savoir choisir tout seul votre garantie emprunteur
Pourquoi une assurance crédit en ligne