Quels sont les risques du prêt relais ?

Les crédits relais sont habituels dans le marché immobilier, ils sont utilisés lorsqu’un emprunteur qui n’a pas vendu sa maison actuelle veut acheter une nouvelle maison. Ces prêts permettent de réduire l’écart entre le prix de vente de la maison d’origine et le prix d’achat de la maison de remplacement. Le crédit – relais est garanti à la maison d’origine, celle qui est sur le marché. Les fonds de ce prêt sont utilisés comme acompte pour l’hypothèque sur le nouveau domicile de remplacement ou de déménagement. Mais comme tous les prêts, il existe des risques. Les emprunteurs doivent être conscients de ces risques et planifier en conséquence.

Violation des conditions de prêt

Le prêteur peut appliquer des conditions au prêt. Par exemple, si un prêt relais est utilisé pour finaliser l’achat d’une maison avant la vente d’une maison existante, l’une des conditions du prêt peut être que l’emprunteur ne puisse louer la maison existante. En cas de non-respect, la propriété pourrait être reprise pour violation des conditions du prêt. Il appartient à l’emprunteur de lire et de comprendre toutes les conditions du prêt et de les respecter. Il existe de nombreuses conditions différentes que le préteur peut appliquer, pour les connaître vous pouvez vous renseigner sur un guide immobilier en ligne comme le site du courtier monemprunt.com.

Échec de la stratégie de sortie

L’un des plus gros inconvénients du prêt relais est l’échec de la stratégie de sortie. Cette stratégie est un plan pour quand et comment l’argent sera remboursé. Habituellement, le remboursement est effectué en collectant des fonds auprès de la vente d’un bien immobilier. Si la propriété ne se vend pas, le prêt peut ne pas être remboursé à temps, ce qui coûtera aux emprunteurs un paiement d’arriérés. Si la propriété reste invendue, elle peut être reprise. Si elle ne se vend pas en raison d’un effondrement temporaire du marché immobilier, au lieu de reprendre la possession de la maison, une ordonnance du tribunal peut expulser les propriétaires et le prêteur louera la maison. Bien que la propriété appartienne toujours à l’emprunteur, tout revenu de location ira au prêteur. Avant de demander un prêt relais, les prêteurs doivent faire des recherches sur le marché. Peu importe si la propriété est commerciale ou résidentielle, il devrait s’agir du type de propriété susceptible de se vendre dans un délai raisonnable.

Arrérages

Un prêt relais ouvert n’a pas de date de remboursement fixe, mais il a une période de prêt. Le prêt doit être payé avant l’expiration de la période du prêt. Les emprunteurs peuvent rembourser leurs prêts-relais plus tôt, ce qui leur fera économiser des intérêts. Cependant, si le prêt n’est pas remboursé, il est en retard et des frais seront facturés. Un prêt aura des frais d’arriérés standard. Une fois que cela a été payé, le prêteur peut accepter une période prolongée pour rembourser le prêt, mais l’emprunteur devra payer des frais mensuels d’arriérés. En dernier recours, un prêteur peut poursuivre l’emprunteur en justice si les conditions de paiement convenues ne sont pas respectées. Avant de prendre un crédit relais, il est important de s’informer sur un guide immo pour connaître tous les avantages et les risques que ce prêt représente.

Qu’est-ce que le crédit à la consommation ?
Assurance crédit immobilier, les deux calculs